[26/10/2012] Manifeste KLM – Sauver Le Vésinet

MANIFESTE

Nous habitions un quartier calme et paisible, un quartier résidentiel comme la plupart de ceux qui forment notre commune du Vésinet.

Nos rues comme les vôtres portent encore la marque de ce qu’était jadis le Vésinet, une forêt…. allée de la Meute, allée du Lévrier. Nous sommes (encore) bordés par la pelouse de la Borde, à deux pas des Ibis.

Nous n’avions pas la naïveté de croire que la spécificité exceptionnelle de notre commune n’était pas menacée par l’urbanisation forcenée de nos voisins… opérations immobilières en tout genre aux portes de la commune, dans la plaine de Montesson sans aucun souci des infrastructures nécessaires.

Nous pensions toutefois être protégés. Après tout le Vésinet a résisté pendant plus de 50 ans aux assauts et convoitises des promoteurs, urbanistes et autres bétonneurs. Notre ville est un site résidentiel classé à l’inventaire des sites. Nos diverses municipalités ont jusqu’à présent toujours défendu le caractère unique de notre commune. Bref, nous, simples administrés, n’avons pas été assez vigilants !

Depuis le 1er octobre 2012, notre quartier est traversé par d’énormes autobus (12T), bruyants et polluants, au rythme de 47 passages par jour. Afin de leur « ouvrir  la route » dans nos rues trop étroites pour des véhicules de cette nature, notre municipalité instaure dans la foulée un système de sens interdits et de stationnement non alterné.

Résultat : cela facilite et donc pérennise le passage des bus, augmente leur vitesse de circulation et met en danger piétons et enfants sur le trajet des écoles.

Résultat : ce chemin devient un axe de passage pour les habitants des communes voisines, ce qui augmente sensiblement le trafic de véhicules particuliers.

Scandalisés, nous nous mobilisons et découvrons alors que c’est notre municipalité qui est à l’origine de ce nouveau tracé de ligne d’autobus !

Nous découvrons aussi que le maire qui avait promis d’empêcher la circulation de ces autobus sur les voies résidentielles, n’a en réalité jamais pris cet arrêté et a cédé aux pressions extérieures, notamment celles du préfet.

Nous tentons de comprendre pourquoi ces autobus (que les habitants de notre quartier n’empruntent guère, le bus ne s’y arrêtant d’ailleurs pas), traversent le Vésinet au lieu de passer par la route de Sartrouville, voie départementale plus adaptée aux véhicules hors gabarit. On nous répond que cela rallongerait le trajet du bus de l’ordre de 2 à 3 minutes et que le Mr Bel, maire de Montesson, y est opposé, prétextant une « rupture de la  continuité du service public ». Nous constatons que pendant la journée ces bus circulent à vide et que nous sommes en présence d’un beau gaspillage de deniers publics.

Nous découvrons enfin que notre plan local d’urbanisme en cours d’élaboration entre dans sa phase définitive et que le nord du Vésinet aurait vocation à devenir zone d’habitat collectif, que l’adjoint au maire chargé de la question est un habitant de Montesson et que, suite à une révolution de palais, notre commune est en réalité cogérée par un autre adjoint au maire, elle-même chef de cabinet de Monsieur Bel. Cela s’appelle très clairement un conflit d’intérêt.

Nous ne nous résignons pas ! Notre collectif n’appartient à aucun parti politique mais nous sommes déterminés à combattre ces agressions, à défendre notre cadre de vie et à sauver le Vésinet.

Nos malheurs d’aujourd’hui seront les vôtres demain. Alors rejoignez nous.

Le collectif KLM – Sauver Le Vésinet


Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s