PETITE CHRONIQUE N°4 DU PLU : LES SURFACES MINIMALES DE TERRAIN

 

« Leur métier est de remuer toutes choses sous leurs signes, noms ou symboles, sans le contrepoids des actes réels »

(Paul Valéry)

Si, par hasard, ceci vous faisait penser à … écartez cette mauvaise idée !

Voisines et voisins,

Citoyennes et citoyens du Vésinet,

Vénérables conseillers municipaux, estimables adjoints, très respecté Maire,

 

Nous traiterons aujourd’hui de la très inquiétante question de (l’absence de) « surfaces minimales de terrains »

La meilleure introduction à la question traitée dans notre chronique N°4, est de reprendre in extenso le texte du Syndicat d’Initiative et de Défense du Site du Vésinet (SIDSV) dans son avis sur le PLU, qui dit ceci :

 « La problématique du morcellement des grandes propriétés de la zone « parc » est relevée depuis les années 30. Toute division se fait finalement au détriment des parcs et des jardins privés. La faculté de diviser doit donc avoir des limites. Il faut que cela s’arrête à un moment donné, si l’on ne veut pas bouleverser la physionomie de certains quartiers.

Il est donc parfaitement logique que, dans un souci de protection, le règlement d’urbanisme soit contraignant pour les quartiers constituant la ville-parc, c’est-à-dire ceux couverts par le classement en sites classé et inscrit. »

Examinons le projet de PLU :

 S’agissant des zones résidentielles, le projet de PLU supprime purement et simplement l’obligation de « surface minimale des terrains » pour la totalité des Zones UE et UF (seules seraient maintenues des surfaces minimales de terrains de 1.000 et 2.000 m2 dans la Zone UG).

et ses conséquences fatales … :

Ceci confirme la volonté de l’actuelle municipalité de réduire aux seules zones N et UG – totalisant seulement 44 % de la superficie de la commune, et pompeusement rebaptisées du nouveau vocable de « Ville-Parc emblématique » -, le concept global de ville-parc, fondateur de notre commune ;

Ceci entraîne – de facto – l’abandon aux promoteurs de l’ensemble des autres zones (soit 56 % de la superficie de la commune), dans lesquelles ces derniers pourront, notamment dans les zones résidentielles et arborées actuelles, soit regrouper les terrains, soit procéder à autant de divisions qu’ils le souhaiteront… La seule limite à ce dernier processus sera celle, très incertaine, résultant de l’application, sur ces terrains, des autres articles réglementaires (Coefficient d’Occupation des Sols, emprise au sol, hauteur à l’égout du toit, hauteur au faîtage, prospects, reculs sur l’alignement, etc.).

La surface des espaces verts et la couverture arborée de notre commune – qui sont l’essence même de notre ville-parc – seront réduites de manière très importante.  Il y a donc là, programmée avec certitude, une déqualification, à terme, de 180 ha de zones résidentielles qui seront ainsi ravalées à des zones pavillonnaires quelconques…et ce ne sont pas les garde-fous constitués par le « classement » de plus de 500 maisons et d’« espaces verts paysagers » qui changeront quoi que ce soit à cette déqualification.

Il s’agit donc d’un risque mortel pour notre commune.

Quelles sont les justifications avancées par notre municipalité?

La loi SRU est naturellement évoquée, car nous dit le PLU, en vertu de cette loi (loi de décembre 2000 et suivantes…)« il n’est plus possible d’inscrire (comme dans le POS), des tailles minimales ou des largeurs minimales de façade de terrain (sauf en justifiant une spécificité paysagère remarquable) » (PLU page 5).

mais il s’agit là d’une lecture tendancieuse de la loi,

la loi SRU dit explicitement qu’il est possible pour la commune de définir des tailles minimales de terrain « lorsque cette règle est justifiée pour préserver l’urbanisation traditionnelle ou l’intérêt paysager de la zone » !or, grâce à l’effort de générations de Maires qui se sont battus pour leur Ville, soutenus par les Vésigondins, notre commune a précisément le privilège de figurer dans les cas d’exception prévus dans la loi SRU : Toutes les zones résidentielles de la Commune – et notamment la Zone UE – sont inscrites à l’inventaire au titre des « Monuments naturels et des sites de caractère artistique, historique, scientifique, légendaire ou pittoresque » (arrêté du 10 juillet 1970).

Alors, pourquoi sacrifier 180 ha de la commune ?

Pourquoi nos élus, par avance, baissent-ils les bras ?Pourquoi abdiquent-ils sans combattre ?

 

Citoyennes, citoyens, réveillons-nous ! 

D’autres solutions sont possibles !

Monsieur le Maire, Messieurs et Mesdames les Conseillers Municipaux, prenez conscience des conséquences désastreuses et définitives que le projet de PLU dans son état actuel aura pour notre ville !

Ne supprimez pas les surfaces minimales de terrain, traditionnelles dans les zones résidentielles du Vésinet. Maintenez-les !

Il s’agit d’un point capital !

Nous sommes prêts à vous y aider, dans un véritable dialogue…si vous le souhaitez !

 

ERGIBEL – Architecte – Urbaniste

Pour mémoire : rappel de la fameuse recette du « crabe cuisson douce »

Lorsque, pour le cuire, on plonge brutalement un crabe dans l’eau bouillante, forcément, il crie. Pour éviter ce désagrément, la recette du « crabe cuisson douce » consiste à déposer celui-ci délicatement dans une casserole remplie d’eau froide légèrement salée (on peut y ajouter, au choix, un brin de thym et quelques feuilles de laurier…). Le crabe soupire d’aise.

Faites monter l’eau doucement en température…jusqu’à ébullition.

Le crabe cuit, …et meurt sans s’en apercevoir…que dis-je : heureux !

Enfin c’est ce qui est communément admis : on ne lui a jamais posé la question…

Toute analogie avec l’évolution annoncée de notre commune ne saurait, évidemment, venir que d’un esprit malveillant.

A venir :

L’Aire de mise en Valeur de l’Architecture et du Patrimoine : un document capital, un impératif préalable !

–  Le logement social : Quelle stratégie ?

Parlons cuisine : PLHI-PADD-PLU-COS…

Publié dans PLU

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s