UN NOUVEAU TRAJET POUR LA LIGNE 19? OU EN SOMMES-NOUS?

WP_20130613_008

La Mairie du Vésinet a reçu à leur demande vendredi 14 juin les trois associations de défense des riverains de la Ligne 19 (Sauver Le Vésinet », AVNR et AEQVP) pour faire le point avec elles sur l’état d’avancement du dossier Ligne 19.

Dans le souci de tenter de définir de manière consensuelle un nouveau tracé pour la Ligne 19 n’empruntant plus les petites rues du Vésinet, plusieurs réunions ont eu lieu entre les représentants de la nouvelle municipalité du Vésinet et la Direction de l’Exploitation du STIF (Syndicat des transports d’Ile-de-France) et avec la CCBS (Communauté de Communes des Boucles de la Seine réunissant les communes du Vésinet, de Croissy-sur-Seine, de Sartrouville, de Houilles, de Carrières-sur-Seine, de Chatou et de Montesson).

En voici pour l’essentiel le bilan :

  • A ce jour, le Maire de Montesson et dans une moindre mesure, les Maires de Chatou et de Houilles s’opposent toujours à toute modification de tracé par la route de Sartrouville, au motif que celle-ci pourrait avoir pour conséquence un allongement (inacceptable, disent-ils) du temps de trajet des habitants de leurs communes …
  •  La CCBS – qui est décisionnaire – attend un accord entre les Maires de la Communauté de Communes.

Nous rappelons que :

  • dans son rapport d’enquête publique sur le Plan Local de Déplacement de la CCBS rendu en mars 2013, le Commissaire Enquêteur a proposé en pages 54-55 de son  plan d’action de restructurer le réseau de transports en commun en trois niveaux de lignes, les lignes de niveau 1 (dont la Ligne 19) devant être directes et relier de gare à gare ;
  •  le STIF se montre positif et ouvert à un nouveau tracé de la Ligne 19 qui passerait par la route de Sartrouville et se dit prêt à financer les investissements nécessaires à l’amélioration de la circulation des bus sur ce nouveau trajet : boitiers mis à la disposition des chauffeurs permettant de fluidifier la circulation route de Sartrouville, aménagement du Rond-Point de la République et de l’arrivée des bus venant de Houilles par le côté sud de la gare du Vésinet- Le Pecq ;
  •  les mesures des temps de trajet du bus de la Ligne 19 lorsqu’il emprunte la route de Sartrouville ont montré que le temps de trajet ne serait pas sensiblement modifié pour les usagers de la Ligne 19 ;
  •  la nouvelle municipalité du Vésinet s’est explicitement engagée lors de la campagne électorale d’avril dernier à apporter une solution rapide à l’insécurité pour les biens et les personnes et aux nuisances et dégradations apportées par le passage des bus de la Ligne 19 dans les petites rues du Vésinet. 

Forts de ces constats,  nous attendons avec une très grande impatience :

  • une solution qui soit trouvée dans les meilleurs délais,
  • les mesures conservatoires que la municipalité s’est engagée à prendre en cas d’échec des négociations avec la CCBS.

SAUVER LE VESINET

Si le camion ne se range pas en montant sur la bordure anglaise, le bus ne peut pas passer… Il attend déjà depuis plusieurs minutes….
Et le bus n'est pas en retard dans ces cas-là?
Et le bus n’est pas plus en retard dans ces cas-là que s’il avait emprunté un grand axe plutôt que ces ruelles?

15 réflexions sur “UN NOUVEAU TRAJET POUR LA LIGNE 19? OU EN SOMMES-NOUS?

  1. Pourquoi rénover les bordures anglaises qui sont une marque distinctives de notre commune si on les laisse écraser par camions et bus ?
    Pourquoi l’avis des maires de Montesson de Houilles et de Chatou prévaut sur celui du Vésinet?
    Pourquoi le maire du Vésinet, dans le but de protéger la commune ne peut pas interdire les véhicules encombrants sur les voies secondaires? Pourqoi ne pas multiplier les sens interdits pour décourager la circulation des gros bus?

  2. Bonjour,
    Le trajet du bus 19 est l un des points a traiter. Je ne vois nul part le souhait de rendre a nouveau en double sens le haut de l avenur Kleber afin que :
    – les voitures roulent moins vite,
    – il y ait moins de traffic, moins de bruit, et en consequence, plus de securite pour nos. Enfants a pied et a velo.
    Bien a vous.

    Delphine Padovani
    – from Iphone with likely typing mistakes –

  3. Il faudrait taxer le bus à chaque passage et demander aux habitants de Chatou et de Montesson de prendre en charge les frais de réfection des troittoirs. Je pense que M. Jonneman peut leur demander une participation !

  4. continuez le  » COMBAT « , quand vous observez leur façon d’agir, les maires de chatou et de montesson, ils n’en ont rien à  » F… » des Vésigondins.

    Conclusion

    Soit ils acceptent des modifications, soit il faut manifester pendant leur conseil municipal, et ou bloquer la ligne!

    un exemple sur un sujet différent:
    la fibre optique:

    elle est prévu pour nos différentes communes:

    Les sociétés, ou entreprises, et le centre des villes.

    lisez attentivement le magazine du conseil général, qui a été distribué le N° 6, PRINTEMPS 2013, page 18.

    la commune de montesson a demandé l’installation de la fibre dans une ZONE PAVILLONAIRE.

    JE N’AI RIEN CONTRE ET TANT MIEUX POUR CES GENS LA.

    mais quand vous appelez france télécom, sur le sujet, que vous faite la demande et que votre habitation est dans une ZONE PAVILLONNAIRE,

    la réponse est:

    CALANDRES GREC…..

    ALORS CONCLUSION:

    allez vous faire voir ailleurs

    expression de Coluche: dégagez, y a rien à voir….

  5. Les gros bus mettent à mal nos rues, dont la sub-structure n’est pas sufisamment solide et n’a pas été prévue pour de si fortes charges.

    Les Vésigondins sont victimes de cet état de fait : leurs rues présentent un aspect misérable et défoncé, et c’est sur eux que porte le coût des remises en état : est-ce juste ?

    Pourquoi ne pas faire évaluer par des experts indépendants la capacité des rues du Vésinet en termes de charge à l’essieu et, ensuite, interdire les rues reconnues comme fragiles aux poids-lourds et gros bus ?

    Pourquoi, en attendant, ne pas protéger nos si précieuses banquettes anglaises par des plots de bois de 30 à 40 cm de hauteur espacés de quelques mètres et judicieusement disposés ? Cela interdirait tout chevauchement par les bus, qui devraient alors attendre patiemment que la voie se libère… Après quelques semaines, je suis sûr qu’une solution serait trouvée (changement d’itinéraire, ou réduction de largeur des bus…)

    1. Il me semble que l’interdiction des poids lourds sauf cas exceptionnels avec demandes à la mairie(chantiers, livraisons, déménagements) étaient interdits au Vésinet sur les voies autres que les grands axes (boulevard Carnot, route de Montesson, route de Croissy, qui n’appartiennent pas à la voirie communale). Il semblerait que les derniers maires aient laissé tomber ce règlement en désuétude. Espérons que Didier Jonemann reprendra l’attitude de son père, qui défendait ardemment le Vésinet, comme par exemple contre le projet de transformer le boulevard des USA en voie de circulation intense.

  6. Quelle est l’utlité d’appartenir à la CCBS?La perte de notre qualité de vie (services et notamment le ramssage des ordures menagères et les déchets verts sont enforte réduction comparé à avant; aucune lien d’histoire nous attache tant aHouilles et Sartrouville que carières et Montesson. Ces communes n’ont pas à
    s’immiscer dans les décisions d’ordre local et voulues par les Vésigondins et
    faire opposition par leur veto « politique »

    1. Réponse à anonyme
      Tout à fait d’accord avec vous Qu’attendons nous pour se retirer de cette communauté qui ne fera que dissoudre le Vésinet dans une région de banlieue banale. C’est un nouvel épisode de la rivalité du Vésinet et des communes voisines qui n’ont jamais pardonné la création du Vésinet à leurs dépens. Le Vésinet avait gagné la bataille en 1875, puis avait échappé de justesse à des projets de destruction, mais aujourd’hui l’avenir est bien sombre!!!!

  7. http://www.cc-boucledelaseine.fr/habiter/la-fibre-optique/deploiement-de-la-fibre-du-nouveau-en-2013/

    En suivant ce lien, vous pourrez lire les réclamations de la COMMUNAUTE DE LA BOUCLE DE LA SEINE sur un plan général demandant que le »coeur de Montesson » soit gardé en « zone agricole » pour rester un « poumon vert », mais rien pour le Vésinet qui est un lieu classé, un poumon vert et de plus une zone de promenade dont la beauté a été reconnue de tout temps, avec des arbres remarquables, alors que Montesson a plutôt des champs aux abords mal tenus et des friches. On s’apprête à détruire le véritable poumon vert du Parc de l’Etablissement National, et on veut préserver les friches montessonnaises. De qui se moque-t-on?

  8. Il est intéressant de lire la totalité de cet article
    « Un projet de SDRIF en contradiction avec l’urbanisation maîtrisée voulue par la CCBS

    La CCBS et les villes la composant souhaitent porter un aménagement équilibré de son territoire dans lequel cohabitent des zones d’espaces verts cultivés ou de loisirs avec des secteurs de développement (logement, activités et grands équipements publics).

    Elles portent, également, la pérennisation d’un grand ensemble agricole sur le cœur du territoire de Montesson. Cet ensemble doit être respecté dans sa totalité et ne doit pas être amputé par la réalisation de projets d’urbanisation. Elle demande la suppression du classement de cette zone protégée en zone urbanisable.  »

    ET RIEN SUR LES ESPACES VERTS DU VESINET! IL FAUT PROTEGER LES FRICHES DE MONTESSON MAIS DETRUIRE LES JARDINS ET ESPACES VERTS DU VESINET
    LES VESIGONDINS EN ONT ASSEZ DE CETTE COMMUNAUTE DE COMMUNES QUI NE CHERCHE QU’A FAIRE DU VESINET UNE COMMUNE BANALE A L’IMAGE DES AUTRES COMMUNES DE LA BOUCLE

  9. Pour votre information, le bus permet à un grand nombre de parents d’emmener ou d’aller chercher leurs enfants aux écoles Paul Eluard, Paul Painlevé et à l’école élémentaire des Merlettes ainsi qu’aux crèches Arc en ciel, les petits maraichers de meme qu’aux centres de loisirs du vésinet en face du stade des Merlettes et celui de l’école Paul Painlevé. Je prend le bus 19 avec une femme habitant le vésinet qui récupère sa fille à la crèche les petits maraichers. Il y a bien des vésigondins qui prennent le bus 19.

    1. La taille des bus et la vitesse à laquelle ils roulent dans des ruelles qui ne leur sont pas adaptées mettent justement en danger les nombreux enfants qui circulent aux alentours du centre de loisirs, des écoles, des crèches et du stade de ce quartier ce qui a motivé la demande de notre association de dérouter ces bus ou bien de leur donner une taille et une vitesse adaptées à ces ruelles. Il n’est pas question de supprimer la ligne mais d’en modifier le tracé.

      1. Je prends ce bus tous les jours matin et soir depuis plusieurs années et je n’ai jamais vu d’incident. Les chauffeurs roulent correctement dans les rues du vésinet comme dans les rues des autres communes. Le changement de trajet deja effectué allonge le temps de trajet pour nous rendre à la gare du rer du vésinet le pecq car nous nous mélons à la circulation ce qui n’étais pas le cas avec le trajet précédent. Un changement de trajet augmentera encore le temps de trajet alors que nous courrons déja beaucoup pour emmener et aller chercher nos enfants matin et soir.

  10. quand les gros bus prennent les petites routes du Vésinet,les rencontres malencontreuses prennent beaucoup plus de temps que de « se mêler à la circulation ». La taille disproportionnée des bus est le problème majeur : si ils sont remplacés par des navettes électriques il n’y aura plus aucun problème : plus de croisement hasardeux, plus d’écrasement des trottoirs, plus de mutilations des arbres en bordure des voies, moins de pollution, moins de dégradation de la voirie du Vésinet qui doit prendre en charge les frais de réfection des chaussées. Quand à ne pas voir d’incidents, il faut vraiment être de mauvaise foi pour ne pas les remarquer : se reporter aux videos réalisées dans les bus !!
    Et que le Vésinet se débarasse de la CCBS qui n’apporte que des ennuis et des diktats insupportables!!

  11. Je vois passer les bus de la ligne 19 de chez moi et je constate qu’en moyenne il y a seulement un ou 2 passagers par bus, exception faite de l’heure de pointe du matin où il y a plus de monde. Parfois le bus est complètement vide, à tel point que j’ai vu plusieurs fois le conducteur carrément faire des pauses à coté des pelouses (pipi, achat chez l’épicier…). Et parfois je vois trois bus qui se suivent! Donc oui pour des transports en commun, mais qu’au moins ce soit bien organisé, là c’est il y a vraiment un gâchis inacceptable. Il faut une réflexion sur la fréquence et la taille de ces bus.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s