LE NOUVEAU RÉSEAU DE BUS

 ©Restructuration réseau de Bus en Seine - Sauver Le Vésinet
 Ile-de-France Mobilités, la Communauté d’Agglomération Saint Germain Boucles de Seine (CASGBS) et Transdev viennent de publier leur nouvelle offre¹ de Bus en Seine tant attendue qui sera déployée le 16 avril prochain.

Qu’ apporte cette nouvelle offre aux habitants de la Boucle de Seine ?

Des lignes simplifiées et renforcées, de meilleures dessertes offrant plus de possibilités de déplacements, notamment à destination des gares, avec par exemple trois lignes structurantes directes et renforcées : la ligne A (ex 3 via Chatou), la ligne C (liaison directe gare de Houilles-gare du Vésinet Le Pecq via Montesson) et la ligne G (ex 22 gare de Sartrouville-gare du Vésinet Le Pecq). Ces lignes seront complétées en heures de pointe par d’autres, dont notamment la ligne P qui double l’offre pour les riverains de Chatou et Montesson, élément que leurs maires qui ont lancé dernièrement des pétitions demandant l’augmentation des cadences de la ligne F (ex 19), n’ont sans doute pas noté !

En effet, la nouvelle ligne P (tennis club de Montesson-gare de Houilles) qui suit le parcours de la ligne F (ex 19) double ses cadences en heures de pointe et permet de rejoindre la gare de Houilles-Carrières qui se trouve à une station seulement de La Défense (8 minutes de trajet), en comparaison avec celle du Vésinet Le Pecq qui se trouve à six stations de la Défense (16 minutes de trajet) et qui est devenue beaucoup moins intéressante depuis la restructuration de la ligne A du RER marquant les arrêts à toutes les gares et ne bénéficiant quasiment plus de trains partant du Vésinet Le Pecq permettant de voyager assis.

La ligne F (ex 19), qui devient une ligne locale en minibus destinée uniquement à faciliter la mobilité entre le centre-ville de Montesson et la gare du Vésinet Le Pecq renforcée sur son parcours dans Chatou et Montesson par la ligne P aux heures de pointe, ne nécessite donc aucune augmentation de cadence. S’il devait y en avoir, ce serait celle de la ligne P ralliant la gare de Houilles et permettant de rejoindre La Défense et Paris beaucoup plus efficacement que celle du Vésinet Le Pecq (la ligne P fonctionnera toutes les 20 minutes du lundi au dimanche de 7h00 à 9h00 et de 16h45 à 20h00 en  semaine).

Ce nouveau schéma à l’étude depuis plus de deux ans nous paraît offrir à chacun de nombreuses possibilités pour rejoindre rapidement les gares les plus proches de son domicile (elles sont nombreuses : Chatou, Houilles-Carrières, Le Vésinet Centre, Le Vésinet Le Pecq, Sartrouville) et permettre de choisir, une fois la restructuration mise en service, quelle sera la plus efficace.

Pour SAUVER LE VÉSINET

¹Vous pouvez la retrouver sous forme incomplète dans la dernière revue municipale (il manque en effet le descriptif de la ligne P pourtant essentielle – voir photo ci-dessous). 


13 réflexions sur “LE NOUVEAU RÉSEAU DE BUS

  1. Le Vésinet dénigre la ligne F pour la simple raison qu’elle traverse ses rues. Or, cette ligne est essentielle pour les habitants de Montesson (Centre comme Terres Blanches) et de Chatou (quartier de la tête de Girafe) qui en ont besoin pour emprunter la branche du RER A la plus fiable (Les grèves actuelles sont un bon exemple : 1 train sur 2 sur la branche de Houilles, alors que le trafic est normal pour la branche de Saint Germain…) ! De plus, l’autre branche est certes à une gare de La Défense… Mais bon nombre d’usagers de la ligne 19 (F) empruntent le rer pour se rendre à Rueil, Nanterre-Université, Saint Germain en Laye ou même au lycée Alain ! Cet argument n’est donc pas valable, d’autant que les 8 minutes économisées pour se rendre à La Défense via Houilles sont peu en comparaison au temps de trajet supplémentaire nécessaire pour atteindre cette gare : 20 Minutes depuis les Terres Blanches jusqu’à Houilles contre 5 Minutes jusqu’au Vésinet Le Pecq.
    La ligne F est donc essentielle et capitale dans cette restructuration de l’offre de bus qui doit permettre aux habitants de pouvoir laisser de côté leurs voitures et favoriser les transports en commun, et un nombre plus important de bus devrait être mis à disposition des usagers de la ligne 19, d’autant que la capacité de nos bus est réduite !

    1. Merci de votre commentaire. La restructuration du réseau de bus est générale et il convient d’attendre sa mise en place pour juger des effets. N’oublions pas que l’offre pour nos quartiers est de trois lignes qu’il va falloir regarder fonctionner sans se focaliser sur la ligne F, chaque usager devant trouver celle qui lui est la plus favorable en fonction de l’heure à laquelle il l’emprunte et de sa destination.

  2. il n’y a plus de bus passant par Vésinet centre côté bd Carnot, ce qui ne facilite pas l’accès aux commerces lorsqu’on habite au quartier Charmettes! De plus, la suppression de la ligne 7 vers St Germain offrait un confort certain aux personnes à mobilité réduite; dans d’autres villes, il y a un système de navette à la demande, ce qui est une bonne compensation

  3. Je soutiens les commentaires de défense de la ligne 19 dont la suppression est dramatique pour les quartiers de Montesson et des la tête de la Girafe qui sont maintenant isolés ne bénéficiant que d’une ligne de bus accessoire comme souhaitée par une association de riverains du Vésinet ne représentant qu’une infime partie des citoyens de la communauté de communes.Force est de constater que les lignes « renforcées » desservent que les quartiers à proximité des routes principales laissant les autres quartiers en marge du maillage.

    1. Cette décision a été prise dans le cadre d’une restructuration globale du réseau de bus et propose des solutions qui desservent tous les quartiers, y compris ceux que vous citez qui bénéficieront toujours de la ligne 19 (future F) renforcée en heures de pointe par la ligne P ce qui donnera la même fréquence qu’actuellement. Nous vous rappelons que la ligne 19 (F) circule à vide 80% du temps en dehors de l’heure de pointe du matin et du soir.

  4. Je soutiens les messages contestant la mise en place des modification du réseau de bus. Les arguments avances sur ce site sont à l’évidence tres orientés. Cette analyse est totalement erronée. Ce changement de trajets de bus en supprimant la ligne 19 au profit d’une ligne locale vise tout simplement à priver les habitants de Chatou et des Rabeaux à Montesson de transports publics. Le renforcement des lignes n’est effectif que sur les axes principaux déjà saturés qui allonge le temps de trajet de façon considérable.De plus ces lignes sont très éloignées de ces quartiers renforçant leur isolement actuel. Un des axes principaux traverse la commune du Vesinet et le surplus de trafic va surement contribuer à la dégradation de la qualité de vie des Riverains grâce à la bienveillance de l’association « sauvons le Vesinet » ! Rappelons que la gare du Vesinet le Pecq est entretenue par les impôts des administrés des communes avoisinantes et non pas entièrement par le Vesinet. Votre association en ochestrant la disparition de le ligne 19 ou F ( appelez là comme vous voulez) s’oppose à la vie démocratique de la communauté de commune.
    Par contre à la lecture du deuxième commentaire, étrangement le Vésinet est privilégié.

    1. Aucune association n’orchestre jamais quoique ce soit, sinon ça se saurait. Elles servent en revanche de porte-voix, à des riverains par exemple, afin de s’exprimer et d’être entendus. Il n’est pas question dans ce projet de restructuration de bus de faire disparaître la ligne 19 (F) mais d’en réguler le trafic dans un cadre global pour une ligne qui roule notamment à vide 80% du temps. Par ailleurs les axes principaux du fait de leur largeur et du recul des bâtiments par rapport à ces axes sont mieux à même d’accueillir le trafic routier que des rues étroites où deux voitures ne se croisent déjà pas et les maisons sont en bord de rue.

  5. Puisque vous avez l’air satisfait de ce nouveau « déploiement » des lignes de bus, pouvez vous m’indiquer comment, lorsque vous avez 92 ans et habitez aux Charmettes, vous faites , désormais pour aller boulevard Carnot ? Idem… comment faites vous lorsque vous avez toujours 92 ans, pour aller à St Germain en laye sans être obligé, vu votre grand âge, de vous taper le bus puis le rer ?

    1. Cette question s’adresse à la mairie de la ville où vous résidez qui la fera remonter à qui de droit. Transdev devrait aussi pouvoir vous renseigner. Tout déploiement d’une solution nouvelle nécessite d’être testé et ajusté.

  6. La suppression de la ligne 7 est surprenante.
    Le bus est bondé de collégiens tous les matin.
    Cela désengorgeait la montée vers St Germain.

  7. Oyé, Oyé! Les mini Bus actuels sont une honte ! Ils ne passent pas les dos d’ânes ! Ces mini Bus n’acceptent pas plus de 20 personnes dans des conditions de sécurité standard alors qu’en heure de pointe entre 7h30 et 9h, il faut une capacité de 40 places toutes les 10 minutes. Actuellement les mini Bus refusent des passagers le matin. Oui les conditions de transports actuels sont inacceptables. Oui les midi Bus sont nécessaires. Oui en dehors des horaires de pointes, on peut mettre les mini Bus mais le matin comme le soir, pour les travailleurs, pour les étudiants et tout ceux qui veulent bouger, les midi Bus ou grand Bus sont nécessaires. Honte à ceux qui ont précipité la mise en place d’une ligne qui n’est pas prête avec des mini Bus totalement inadaptés et qui râclent le sol. Être citoyen, c’est en priorité se pré-occuper de ceux qui ont besoin d’être transporté, pas de les repousser vers une autre gare. Être citoyen c’est l’entraide et la solidarité. Sauvons le Vésinet en le rendant généreux avec tous ces voisins, acceptant les voyageurs avec cœur et en ne faisant pas du protectionnisme territorial d’un autre temps. L’accomplissement de soi passe par l’acceptation de l’ autre et de ses besoins. Soyons généreux et ouvrons- nous aux autres.

    1. Merci de votre message. Si les études menées par la CASGBS et le STIF ont été mal faites, ce n’est pas de notre responsabilité. Si les nouvelles études qui vont être menées font ressortir le besoin d’une utilisation de midibus ou gros bus aux heures de pointe, il convient dans ce cas d’opter pour un changement d’itinéraire sur ces horaires afin que ces bus rejoignent les routes appropriées, en l’occurrence la route de Sartrouville en tournant rue Roger Salengro. Des comptages ont prouvé que le rallongement dans ce cas était inférieur à 5 minutes. C’est ce que nous réclamons depuis 2012 : des bus adaptés à nos rues étroites où les pavillons sont en bordure de trottoir, ce qui correspond à ce que vous recommandez dans votre message : tenir compte des problématiques de chacun.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s