RÉPONSES DES CANDIDATS EN MATIÈRE TRANSPORT ET ENVIRONNEMENT

Dans le cadre des élections municipales des 15 et 22 mars prochain, notre association de défense du site, a souhaité obtenir, afin de la publier, une réponse claire et précise de la part des diverses listes en présence aux questions posées sur les thèmes qui nous occupent dont notamment transport, circulations douces et environnement.

ONT RÉPONDU

Seules quatre des neuf listes en présence ont bien voulu retourner leurs réponses à notre questionnaire : Agir pour Le Vésinet (Thibaut Gripoix), Le Vésinet pour vous (François Bonnin), Pour Le Vésinet (François Jonemann) et Renaissance du Vésinet (Bruno Coradetti). Le Parti animaliste (Jean-Luc Dené) nous a envoyé une réponse précisant sa politique générale, mais sans rapport avec notre questionnaire.

N’ONT PAS RÉPONDU

Le Vésinet c’est vous (Emmanuelle Cezard), Le Vésinet écologique et solidaire (André Michel), Le Vésinet notre ville (Bernard Grouchko, maire sortant) et Nous les Vésigondins (Matthieu Riché) n’ont pas répondu malgré nos nombreuses relances.

Les initiales suivantes sont utilisées ci-dessous afin de vous faciliter la lecture :
Agir pour Le Vésinet (APLV)
Le Vésinet pour vous (LVPV)
Pour Le Vésinet (PLV)
Renaissance du Vésinet (RDV)

TRANSPORT

1. Quelle est la politique de transport que vous voulez mettre en œuvre dans la Ville pour les 6 prochaines années ? Notamment : a. dans le Quartier Nord ? b. dans le Quartier Sud ? c. dans le Quartier du nouveau Parc Princesse : quelle politique de transports prévoyez-vous de mettre en œuvre permettant aux nombreux nouveaux arrivants de ce quartier de rallier le centre du Vésinet et les transports collectifs (RER ligne A) ?

APLV Reprendre le dialogue avec les riverains, les associations, l’intercommunalité, IDF Mobilité et les opérateurs concernés afin d’optimiser les parcours des bus et respecter les spécificités et la sécurité dans notre ville. Mettre en place une navette électrique inter-quartier (gratuite pour les plus de 65 ans).

LVPV Dans le quartier Nord, nous devons être attentifs à la circulation de bus disproportionnés dans ce quartier. Dans le quartier Sud, la desserte du quartier sud vers le centre du Vésinet est très insuffisante. Nous devons y remédier. Dans le Quartier du nouveau Parc Princesse, Le développement de transports intra-communaux permettant de rejoindre différents quartiers et les différents pôles générateurs de trafic est indispensable.

PLV Dans le quartier Nord, circulation des bus sur les voies départementales ; privilégier les bus électriques ; revoir le plan de circulation pour éviter que Le Vésinet ne devienne aussi un axe Nord-Sud du fait de la densification de Montesson (secteur des Rabaux et Terres Blanches 2). Dans le quartier Sud, revoir les itinéraires de sorte à ce que le quartier Princesse ne soit plus pénalisé par les nouveaux tracés; création d’un itinéraire cyclable sécurisé permettant aux habitants du nouveau quartier du Parc Princesse de rallier la gare du Vésinet Centre.

RDV La politique de transport dépend essentiellement de la communauté d’agglomération. Nous travaillerons avec les communes voisines à un plan de transport cohérent et efficace pour tous les quartiers du Vésinet, en accord avec la CASGBS. En effet, la desserte des gares RER par les transports collectifs est un sujet majeur que l’on se doit d’adresser avec le concours de toutes les villes voisines.

2. Envisagez-vous la création de dessertes locales avec des petits bus facilitant aux Vésigondins l’accès aux commerces et aux services ?

APLV Mettre en place un service de navette (gratuite pour les plus de 65 ans) qui desservira les équipements sportifs, les gares, le centre-ville, la mairie, et le cimetière…

LVPV Les transports doivent être proportionnés aux catégories de voiries empruntées. Les lignes structurantes doivent emprunter les  départementales, et les lignes de desserte locale empruntant des voiries communales doivent être empruntés par des bus de petite taille. A terme, des navettes autonomes désenclaveront les quartiers et faciliteront les déplacements intra-communaux.

PLV Etude d’un système de transport à la demande, notamment pour faciliter le déplacement des séniors.

RDV Oui, nous mettrons en place un système de navette électrique avec arrêt à la demande reliant les différents quartiers du Vésinet dès le début de la mandature.

3. Quel mode de consultation allez-vous mettre en place avec les associations et les Vésigondins sur la question des transports ?

APLV Nous voulons restaurer une vraie démocratie locale basée sur l’écoute et le dialogue. Pour cela nous avons 3 grandes priorités : Instaurer des conseils de quartier (Nord, Centre, Sud et République). • Désigner un élu référent pour chaque quartier. • Développer la démocratie participative grâce au numérique. Nous permettrons aux habitants de poser des questions pendant 30 minutes avant le Conseil municipal.
Nous nous engageons à répondre à tous les courriers et mails : un engagement de tous les élus. Nous instaurerons des réunions publiques régulières dans chaque quartier.
 Chaque habitant pourra joindre les élus directement en mairie avec prise de rendez-vous.
 Une ligne « Allô Monsieur le Maire » sera mise en place et nous accompagnerons des initiatives citoyennes et valoriserons le « faire ensemble ».

LPLV Un comité local des usagers des transports sera instauré au Vésinet. Il sera composé d’élus, des principales associations, et de personnes représentatives de la société civile. Son rôle sera d’évaluer l’offre de transports sur la commune, et de faire des propositions qui seront relayées auprès des partenaires de la ville.

PLV Tous les itinéraires cyclables feront l’objet d’une concertation, le transport à la demande également.

RDV Nous discuterons, comme nous le faisons déjà, avec toutes les associations portant la question des transports dans notre ville. Nous prévoyons aussi la mise à disposition d’un outil digital de démocratie participative pour que les Vésigondins puissent participer aux décisions. Notre objectif est de trouver le consensus le plus large possible à nos orientations.

4. Prévoyez-vous d’imposer la mise en œuvre au Vésinet du Plan local du déplacement applicable dans le périmètre de la CASGBS depuis 2013 ? Oui / Non. Si non, pourquoi ?

APLV Non. Il y a beaucoup d’axes que nous souhaitons améliorer.

LPLV La ville du Vésinet n’a pas voté le Plan Local de Déplacement, car le plan n’était pas conforme aux attentes de la ville sur la gestion des transports en commun. Nous appliquerons le bon sens, en gardant comme premier principe la protection et la défense du Vésinet.

PLV Le PLD de 2013 concernait l’ancien périmètre de notre communauté de communes. Il n’a plus la même force obligatoire aujourd’hui dans le cadre d’une communauté d’agglomération élargie.

RDV Le PLD date de 2013, et nous pensons que la CASGBS devra tout d’abord analyser ce qui a été réalisé ou non depuis cette date. Ensuite, en fonction des conclusions qui seront tirées de cette analyse et au jour des dernières évolutions, la CASGBS devra évaluer si le PLD peut-être appliqué tel-quel ou si ce dernier nécessite des aménagements.

CIRCULATIONS DOUCES

1. Envisagez-vous de mettre en œuvre toutes les décisions d’aménagement des pistes cyclables votées en janvier 2017 en concertation avec un groupe de travail créé à cet effet ?

APLV L’ensemble doit être repensé avec comme priorité, pour les pistes cyclables, l’équipement des grands axes de la ville et la continuité avec les communes voisines. Une étude de flux des vélos, des voitures et des bus sera lancée. Elle permettra de  concevoir les sens uniques de la ville, les pistes cyclables, les zones 30 et les nouveaux aménagements comme ceux du chemin de ronde et du Parc Princesse.

LPLV Depuis 25 ans, plusieurs groupes de travail ont étudié la mise en place de plans de circulation douce sans jamais les mettre en œuvre. Entre temps, des projets d’urbanisation ont été réalisés, ou sont en cours de réalisation, augmentant sensiblement le trafic routier sur notre commune. La mise en place d’itinéraires cyclables confortables et sécurisés est une priorité pour notre liste. Ces itinéraires doivent permettre de relier les quartiers et les pôles générateurs de trafic entre eux. Ils doivent s’intégrer dans un plan de circulation que nous souhaitons revoir en profondeur. Nous entamerons dès 2020 des comptages pour réactualiser les données sur la circulation au Vésinet.

PLV Oui.

RDV Notre objectif est de mettre en place des pistes cyclables (et non de simples tracés) partout où cela sera possible. C’est donc avec un grand intérêt que nous reprendrons les travaux du groupe de travail en question afin de les intégrer à notre plan d’action.

2. Envisagez- vous de mettre en place une Commission intégrant les représentants des associations sur la question des circulations douces dans la Ville ?

APLV Oui.

LPLV Dès notre élection, nous constituerons un comité de pilotage composé d’experts, d’élus, des associations, et d’usagers des différents modes de circulation. Ce comité sera en charge de revoir la circulation au Vésinet.

PLV Oui.

RDV Oui. Nous sommes déjà en contact avec les associations en charge du développement des mobilités douces et nous avons pris un certain nombre d’engagements dont celui de créer un Comité Vélo qui aura la charge de suivre la mise en place de nos mesures. La personne responsable sera le maire adjoint à la sécurité et à la circulation, Nabil Faoussi. Le comité vélo local aura un point d’avancement tous les 2 mois.

3. Comment souhaitez-vous aménager la circulation des voitures, vélos et piétons autour du Lac des Ibis ?

APLV Cela doit être repensé dans un cadre global en prenant en compte les spécificités de ce site remarquable.

LPLV Nous ne nous satisfaisons pas des derniers aménagements autour du lac des Ibis. Nous souhaitons favoriser la circulation douce autour du lac des Ibis. Le comité de pilotage devra déterminer si les Ibis doivent être définitivement fermés à la circulation des voitures.

PLV Le Nord de l’anneau des Ibis sera réservé aux vélos et aux piétons. Le Sud de l’anneau des Ibis sera réservé aux automobilistes.

RDV Nous allons pérenniser le dispositif déjà en place les week-ends et mercredis, à savoir la fermeture à la circulation automobile de la Piste du Tour du Grand Lac, ne laissant qu’un passage pour le restaurant.

4. Avez-vous entendu parler de Parlons Vélo – Municipales 2020 et du RER V ? Envisagez-vous, si vous êtes élu, d’y participer et de rejoindre le mouvement ?

APLV Oui.

LPLV Nous avons participé à l’enquête adressée aux usagers du vélo il y a quelques mois. C’est tout naturellement que nous rejoindrons le mouvement.

PLV Oui. Nous avons répondu au questionnaire adressé il y a quelques semaines par le mouvement. Nos réponses sont consultables sur leur site.

RDV Oui nous connaissons ce collectif, ainsi que le Réseau Express Régional Vélo. Nous avons d’ailleurs répondu au questionnaire en 29 points à RéseauVélo78, que nous avons rencontré. Le vélo étant au coeur de notre programme, nous nous engageons à rejoindre le mouvement et à mettre en place les 26 actions, dans la mesure ou la configuration des rues (largeur) puisse le permettre. Extrait de notre programme : – création d’un réseau cyclable partout où cela sera possible pour relier les quartiers par de véritables pistes et non un simple tracé ; – augmentation des espaces de stationnement dédiés aux vélos ; – campagnes régulières pour sensibiliser les jeunes à la sécurité routière et les cyclistes au respect des règles ; – création de zones de rencontre (priorité absolue à la mobilité douce et vitesse limitée à 20 km/h ; – Extension des zones 30 ; – mobilité douce au parc des Ibis ; – généralisation d’un système de vidéo protection connecté à un centre de supervision mutualité 24h/24 et 7j/7.

Cliquez ici pour voir les réponses en détail de 8 des neufs listes au questionnaire Parlons Vélo – Municipales 2020.

ENVIRONNEMENT

1. Quelles mesures pensez-vous prendre pour améliorer l’entretien des lacs et des rivières du Vésinet ?

APLV Réhabiliter les lacs et rivières pour en faire des lieux de biodiversité en partenariat avec la Région, le Département et l’Agence de l’Eau Seine Normandie.

LPLV Nous constatons une dégradation évidente de l’état des lacs et rivières depuis de nombreuses années sur l’ensemble de la commune, et le nettoyage partiel d’un ou deux canaux à l’approche des élections ne modifie pas cette observation de fond. Les rivières débordent de feuilles en décomposition, les lacs et canaux s’envasent, les structures en béton se dégradent, l’eau croupit et dégage en été une odeur pestilentielle à maints endroits, les cadavres de canards se multiplient, l’empoissonnage et sa variété diminuent, les nuisibles tels les ragondins ou oies bernache se développent allègrement, la faune se raréfie. L’époque où cygnes noirs, blancs, poules d’eau, espèces diverses de canards et même
martin-pêcheur coexistaient avec sandres, brochets, perches sur tous les plans d’eau est révolue. Cette dégradation peut être en partie expliquée par plusieurs constats : absence d’entretien des structures, curage puis nettoyage trop rares, absence d’élagage des arbres surplombant nos lacs et rivières, pollution sauvage, faible réintroduction d’avifaune, empoissonnage non systématique et peu diversifié.…
Mais si nous entendons bien évidemment remédier à l’entretien de nos espaces d’eau en prenant en charge les constats évoqués ci-dessus, il est indispensable de penser nos lacs et rivières comme une partie intégrante de notre ville-parc. Une fois le nettoyage réalisé, cela se traduira notamment par l’introduction d’une flore aquatique qui permettra, outre un embellissement paysager, une filtration naturelle de l’eau des lacs et rivières destinée à favoriser la réintroduction réussie d’une faune piscicole et de palmipèdes (notamment cygnes noirs et blancs). Nous militons ainsi depuis le début de notre campagne pour réfléchir ces espaces d’eau comme de véritables espaces de biodiversité afin qu’un écosystème durable et harmonieux se mette en place progressivement. Nos lacs et rivières ont été délaissés depuis des années, il est désormais temps d’en refaire un atout pour le rayonnement du Vésinet.

PLV Nous mettrons en place un plan de gestion pluri-annuel avec recours le cas échéant à la sous-traitance auprès d’experts tel La Lyonnaise.

RDV Nous envisageons d’entretenir les lacs et rivières très régulièrement sans les vider pour ne pas détruire la biodiversité présente. Nous savons pouvoir les nettoyer grâce à une flore et une faune bien choisies (épuratives) qui permettront une filtration naturelle. Il faudra certainement développer l’oxygénation et le mouvement déjà mis en place par nos prédécesseurs.

2. Quelles mesures pensez-vous prendre pour améliorer l’état et la propreté des trottoirs ?

APLV Donner la priorité à l’entretien et au maintien de nos rues et de nos trottoirs, dont l’état s’est considérablement dégradé ces dernières années.

LPLV Dans le cadre de notre ville-parc, nous souhaitons repenser les trottoirs non plus comme une frontière disgracieuse et dangereuse entre chaussée et piétons mais comme le tout indivisible d’une ambiance paysagère et familiale. A cet effet, nous prévoyons en centre-ville de niveler les trottoirs au niveau de la chaussée afin de faciliter d’une part le passage des engins et personnel d’entretien mais également les personnes à mobilité réduite et les poussettes. Nous augmenterons en outre la fréquence de passage des services d’entretien ainsi que le nombre de poubelles et de cendriers publics pour éviter les déchets sauvages. Nous veillerons également à la verbalisation des propriétaires d’animaux ne ramassant pas leurs déjections ou les jets de mégots de cigarettes. Pour ne pas exposer les piétons au danger du passage de véhicules tout en contribuant au caractère ornemental du Vésinet, nous planterons des arbres, mettrons en place des jardinières, des plots et plots rétractables afin de séparer la voie de circulation avec les piétons.

PLV Là aussi il faut un plan pluri-annuel sur la durée de la mandature. Le retard accumulé est important et le coût d’une remise à niveau considérable.

RDV La prise de conscience des enfants (via les projets développés dans les établissements scolaires comme ceux de nettoyages des parcs), celle des concitoyens via nos conférences et actions de la mairie et une surveillance plus active des rues encourageront un changement de comportement des Vésigondins.

3. Quelles mesures pensez-vous prendre pour améliorer une meilleure gestion des poubelles dans la ville et sur les pelouses ?

APLV Notre mesure forte passe par l’instauration d’une brigade verte qui se chargera du ramassage des poubelles mais aussi des dépôts sauvages. Elle sera joignable par téléphone mais aussi par l’application mobile.

LPLV Les nuisances liées aux poubelles publiques sont principalement de 3 ordres : -Dépôts sauvages d’ordures du fait d’un nombre trop restreint de poubelles sur l’espace public,-Débordement anarchique de certaines poubelles existantes lié à une fréquence de ramassage trop faible, -Eparpillement des déchets jetés à la poubelle par des oiseaux ou rongeurs venant se servir dans les poubelles ouvertes. Aussi entendons-nous améliorer la situation actuelle en installant plus de poubelles partout où c’est nécessaire, en remplaçant les poubelles ouvertes par des poubelles fermées avec ouverture simplifiée et en augmentant la fréquence de ramassage.

PLV Il faut que la ville s’équipe de containers adaptés, plus grands avec un couvercle. Les horaires de ramassage doivent être améliorés. C’était mieux avant.

RDV Nous souhaitons mettre des couvercles sur les poubelles actuelles en les modifiant pour les adapter au tri sélectif mais aussi en mettre en plus grande quantité, surtout dans les parcs. Le tri sélectif doit être possible partout.

4. Quelles mesures pensez-vous prendre pour préserver et développer le patrimoine arboré de la Ville ?

APLV Nous mettrons en œuvre un plan de gestion de notre patrimoine arboré. Des plantations se feront durant tout le mandat en prenant en compte les espèces et la nature du sol.

LPLV En premier lieu, et au-delà de ce qui a été fait dans le cadre de l’AVAP, il est nécessaire de parachever un recensement exhaustif des arbres du domaine public et privé et pas seulement les sujets remarquables. Il s’agira notamment de faire maintenir à jour un inventaire pertinent des essences existant ou disparues sur notre commune et d’avoir un état des lieux des maladies à combattre ou des arbres à abattre pour éviter une propagation. Cette étude exhaustive permettra de dégager les mesures à prendre pour préserver la diversité arboricole de notre territoire (couvert végétal originel puis secondaire), réfléchir à un élagage efficient, à l’interpénétration des espèces entre elles, réintroduire des essences disparues mais aussi pour dégager celles à privilégier dans le cadre du réchauffement climatique, de la raréfaction des ressources hydriques et de l’arrivée de maladies phytosanitaires incurables. A cet effet, nous comptons associer notre Unité de Protection du Parc et le service des
espaces verts pour, certes, contrôler l’abattage des arbres du domaine privé, mais avant tout pour conseiller les Vésigondins dans la préservation de leurs propres arbres et les aider à planter de nouveaux sujets sur leurs parcelles. Au demeurant, développer notre patrimoine arboré c’est également identifié des zones ou des artères à (re)planter comme la place du Marché, l’avenue Scribe, la route de Croissy, la
route de la passerelle…

PLV La politique de l’arbre est au centre de notre programme : -conseils fournis gratuitement aux particuliers par la Ville pour entretenir, élaguer, soigner et replanter ; -aide financière à la plantation d’arbres de haute tige ; -plan de gestion de notre forêt à l’échelle communale (arbres sur le domaine public et chez les habitants).

RDV Des actions telles que « un arbre, une histoire » vont permettre d’augmenter le nombre d’arbres ; le projet d’un verger communal permettra de mettre des arbres en voie de disparition tout en augmentant le nombre d’arbres par habitant de notre commune.

5. Quelles mesures pensez-vous prendre pour améliorer l’organisation du ramassage des ordures ?

APLV Nous devons revoir avec la CASGBS le nombre de passage de la collecte des ordures ménagères en fonction des zones mais aussi retrouver un ramassage des végétaux le lundi matin.

LPLV L’organisation et le ramassage des ordures ménagères fait notamment partie des compétences de la communauté d’agglomération. Un candidat à la mairie ne peut donc promettre sans discernement. Dans ce contexte, nous souhaitons avoir une démarche proactive vis-à-vis de l’agglomération et des autres maires pour réfléchir à une optimisation du ramassage des déchets mais également à leur valorisation dans le cadre d’une démarche de développement durable. Il peut notamment être étudié une tarification du ramassage des ordures non plus forfaitaire mais au poids collecté ou encore la réutilisation dans nos propres espaces verts d’un compost produit sur le territoire. En tout état de cause, certaines collectes doivent être remises en cause comme celle du verre seulement 2 fois par mois ou celui des appareils électriques, à la fois peu fréquent (1fois par mois), peu pratique (aux heures de bureau et centralisé au marché du Vésinet centre) et par ailleurs quasi-impossible pour de nombreux Vésigondins avec des appareils volumineux ou trop lourds. Pensons-là aussi aux personnes fragiles ou à mobilité réduite.

PLV Revoir les horaires des collectes de sorte à ce que les containers ne trainent plus dans les rues.

RDV Développer les composts dans les quartiers et les encourager dans les résidences particulières pour diminuer la masse des déchets ménagers. Puis tenter une organisation qui permettra de ne pas avoir les poubelles qui trainent sur les trottoirs toute la journée et dérangent les piétons et personnes à mobilité réduite.

Les réponses aux questions posées en matière d’urbanisme ont été publiées vendredi dernier (lire notre article).

Pour SAUVER LE VÉSINET


4 réflexions sur “RÉPONSES DES CANDIDATS EN MATIÈRE TRANSPORT ET ENVIRONNEMENT

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s