Ligne 19 : le tonneau des Danaïdes de l’argent public

Bus à vide ? Un taux de fréquentation de 10% en moyenne(*) ? Le quotidien de la ligne 19… Mais heureusement nos technocrates et élus locaux ont eu l’intuition inspirée que pour augmenter la fréquentation de la ligne 19, il suffisait d’augmenter la fréquence de passage des bus. Il est intéressant d’observer que si l’on double par exemple la fréquence des bus, il faudra doubler le nombre de passagers pour maintenir un taux de fréquentation de 10%. En revanche à supposer que le nombre de passagers se contente de doubler, et non pas par exemple de tripler, le déficit de la ligne 19 sera lui aussi doublé. Pour faire simple deux fois plus de bus remplis seulement à 10%, cela coûte deux fois plus cher en subventions. Mes chers contribuables à votre bon cœur pour renflouer le modeste budget de la Communauté de Communes des Boucles de Seine.

CCBS

(*) Réunion de validation budgétaire à la CCBS au mois de novembre 2012 où Guillaume de Chamborant (vu de dos) a évoqué un taux de fréquentation de 10% de la ligne 19.  Le taux de 10% mesuré en semaine a été confirmé par les mesures associatives : 20% aux heures de pointe, entre 5 et 6% aux heures creuses.

Saviez-vous à titre de curiosité que le budget de la CCBS attribué aux dépenses de fonctionnement au titre des transports va être augmenté de 44% pour atteindre 3 062 000€ en 2013 contre 2 114 000€ en 2012  (voir charges à caractère général poste 011) ?

20121114_220158

Copie du budget de la CCBS 2013

A ce sujet les inquiétudes vont bon train dans les réunions de notre élite représentative sur les sources d’économie possibles en période de disette. Que leur suggérer ? Peut-être de regarder la vidéo ci-dessous…

Avec un taux de rotation de 48 trajets par jour cette ligne ultra déficitaire et non utilisée par les vésigondins pourrait être intensifiée dans le futur Plan Local de Déplacement de la CCBS. Cette vidéo a été prise à 20h05 le soir. Comme on peut le voir le bus est quasiment vide à l’exception d’un passager sur le trajet du Vésinet.


2 réflexions sur “Ligne 19 : le tonneau des Danaïdes de l’argent public

  1. C’est malheureusement édifiant à tous points de vue: gaspillage d’argent public, pollution, nuisances sonores pour des bus effectivement vides la plus part du temps. Les économies utiles et peu douloureuses ne sont pas difficile à trouver…

  2. Une seule reponse possible a ce gachis = privatisation des services publics. La au moins, on est sur que les services deficitaires seront automatiquement elagues. On a bien supprime l’agence CPAM du Vésinet alors pourquoi pas une ligne de Bus jamais utilisée?

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s