M. Bastard de Crisnay: démocrate jusqu’au bout…

Au-marche

SAUVER LE VESINET vient une nouvelle fois de se voir refuser l’autorisation d’avoir un emplacement sur le marché du Centre.

Le projet de PLU est au centre de la campagne électorale et il semble donc normal que nous puissions continuer à informer les Vésigondins quant aux dangers que présente pour notre site le projet de PLU Bastard de Crisnay. Ceci nous parait d’autant plus nécessaire que les promoteurs de ce projet, eux, continuent à organiser des points d’ « information » PLU en mairie…

Nous avons effectué en tout quatre demandes d’emplacement, dont trois l’hiver dernier. La première a été refusée (nous n’avions alors que la qualité de trublions peu connus). La seconde demande a miraculeusement été accordée (le maire faisait alors campagne pour son projet de PLU sous une tente somptueuse sur les marchés tout en faisant  semblant de prôner la concertation). La troisième demande formulée la semaine suivante  a été refusée (fallait quand même pas exagérer…) au motif des  intempéries (il s’agissait du week-end de janvier précédant la date du vote du projet par le conseil municipal);  M. Bastard de Crisnay craignant alors de ne pas recueillir assez de suffrages au sein de sa propre majorité avait alors invoqué notre propre sécurité:  nous aurions pu attraper froid ou être victimes d’une glissade malheureuse causée par l’effet cumulé de la neige et de l’entretien parfait de la place du marché…

Le dernier refus, dont le texte figure ci-après, se fonde sur le fait que le projet de PLU ayant été approuvé, le monde associatif n’aurait plus droit à la parole… L’enquête publique qui aura bientôt lieu serait bien suffisante… L’autre raison invoquée est ahurissante: nous sommes en campagne électorale et  donc seules les listes en présence pourraient « bénéficier de mise à disposition d’équipements publics dans le cadre de la présentation de leurs programmes » !

lettre à M  LEBIGRE

A notre connaissance, aucune des quatre listes en présence n’a sollicité la possibilité de tenir un stand sur le marché. Elles distribuent des tracts, certes, mais aux abords du marché. Il n’y a donc pas pénurie de planches et de tréteaux !  Quant à la règle selon laquelle, en campagne électorale, seules les listes déclarées ont  droit à mise à disposition d’équipements publics, elle doit être spécifique à M. Bastard de Crisnay qui confirme une nouvelle fois, s’il en était besoin, l’esprit d’ouverture et de dialogue avec lequel il a géré notre ville et « organisé la concertation » à propos de l’adoption de son projet de PLU !

Tout ceci augure bien mal du sort qu’il pourrait faire aux commentaires de la population lors de l’enquête publique s’il devait toutefois être encore aux affaires lors de la conclusion de cette enquête…

SAUVER LE VESINET

Publié dans PLU

2 réflexions sur “M. Bastard de Crisnay: démocrate jusqu’au bout…

  1. L’enquête publique n’est que consultative. A titre d’exemple Le commissaire enquêteur a rendu un avis défavorable au PLU de Montesson le 13 Novembre 2012. Cela n’a pas empêché son adoption le 20 décembre par le conseil municipal.
    Le vote du 14 et 21 avril lui n’est pas consultatif !

  2. Le commissaire enquêteur, s’il n’est pas favorable, prend le risque de ne plus se voir confier de mission : cf Chatou, ou le commissaire enquêteur s’est prononcé contre le projet municipal, et n’a plus été consulté depuis!!!

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s