SCOT ADOPTÉ !

©SCOT - CABS
Le Vésinet, coeur de biodiversité majeur

Le SCOT (Schéma de Cohérence Territoriale) a été voté et adopté par le Conseil Communautaire le 28 octobre 2015 après enquête publique et entre en vigueur pour six ans. C’est une grande victoire pour notre commune puisque ce document très protecteur pour la ville du Vésinet nous dit entre autres :

  • page 5, le DOO s’appuie sur une quadruple perspective dont « la préservation du patrimoine exceptionnel que constitue la ville-parc du Vésinet dont 80% du territoire fait l’objet, soit d’une inscription à l’inventaire des sites, soit d’arrêtés de classement. »
  • page 6, veiller « à la préservation du patrimoine exceptionnel que constitue la ville-parc du Vésinet. »
  • page 12, « La préservation de la ville-parc du Vésinet, exemple unique d’urbanisme paysager : le SCOT entend sauvegarder absolument l’intégralité des zones classées ou inscrites à l’inventaire des sites de cette commune qui comportent notamment de nombreux arbres remarquables. »
  • page 14, « Il faut insister sur le caractère remarquable de l’aménagement et de la morphologie urbaine de la commune du Vésinet où les sites inscrits ou classés qui doivent être rigoureusement protégés représentent plus de 80% du territoire communal. Cette ambiance  spécifique et qualitative constitue au demeurant un atout pour l’ensemble du territoire de la Boucle de la Seine. Si des opérations d’aménagement et de construction importantes comme sur le site de l’Hôpital du Vésinet, sont programmées, les capacités d’évolution de cette commune en termes de densification sont extrêmement limitées. Ce que le SCOT prend en compte dans les objectifs globaux de développement économiques et résidentiels. Cette évolution urbaine prendra naturellement en compte la morphologie, les caractéristiques du bâti, les éléments de bâti remarquable, la typicité, l’aspect des villes et leurs abords, dans le cadre des protections existantes (sites inscrits ou classés, ZPPAUP/AVAP finalisés ou en cours de finalisation). »
  • page 22, « Les sites inscrits ou classés doivent garder leur intégrité paysagère et naturelle globale. Cependant dans le cadre du présent SCOT, ces sites n’ont pas vocation à recevoir une quelconque urbanisation. »
  • page 30, les spécificités paysagères de la Boucle combinent 3 grandes structures paysagères qui nécessitent d’encadrer le développement d’une urbanisation linéraire dont « les espaces verts urbains, notamment les zones classées ou inscrites à l’inventaire des sites de la commune du Vésinet. »
  • page 57, « Le produit touristique de la Boucle de la Seine est à la fois un tourisme urbain à base patrimoniale, compte-tenu notamment de la notoriété de la ville-parc du Vésinet, véritable modèle d’urbanisme paysager référencé dans la plupart des ouvrages d’urbanisme, tant en France qu’à l’étranger. »
  • page 63, « Ces nouveaux quartiers-gare à faire évoluer progressivement doivent évidemment tenir compte de contraintes locales, en particulier au Vésinet autour des gares compte-tenu des sites inscrits ou classés.

Tout ceci est le fruit du travail accompli depuis octobre 2012 par Pierre Lebigre (président et fondateur de SLV) et ses disciples, en commençant par la contestation d’un mauvais projet de PLU, puis la refonte de celui-ci et enfin l’adoption d’un SCOT finalement favorable à la protection de notre ville !

Pour SAUVER LE VÉSINET

Pour mémoire lire aussi Observations de SLV sur le projet de SCOT, Observations sur le SCOT.


Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s