LETTRE OUVERTE À BERNARD GROUCHKO

Monsieur Le Maire,

Nous faisons suite au rendez-vous que nous avons eu avec vous le 15 décembre dernier à la mairie au cours duquel vous vous êtes engagé sur un certain nombre de points que nous souhaitons vous rappeler aujourd’hui et sur lesquels nous attendons toujours vos réponses :

Ligne 19
À la suite de la réunion organisée par Madame Torno, nous avons demandé à :
– (1) avoir communication des éléments pris en compte dans le rapport de l’expert,
– (2) être informés de la date de la première réunion sur le sujet transport de la CABS,
– (3) être associés au plan de refonte de circulation de la ville, et
– (4) de façon générale être tenus au courant des actions, échanges et avancées de la Mairie du Vésinet sur le dossier, contrairement à ce qu’il s’est passé en 2015.
À ce jour nous n’avons reçu aucune des informations demandées et nous réitérons notre demande à faire partie de la commission étudiant la refonte de la circulation de la ville.

Compte tenu du non avancement du dossier, confirmé pour 2016 à la réunion de Madame Torno et du fait que la solution du trajet en boucle a été mise en place en 2012 pour une période transitoire et de courte durée, nous réitérons notre demande faite à notre réunion de décembre 2015 :
– (1) soit de trouver un autre trajet pour la boucle en revoyant le plan de circulation du quartier,
– (2) soit de revenir au tracé initial avec circulation double sens.
Il est grand temps que vous soulagiez nos trois rues injustement traversées depuis bientôt quatre ans par des bus hors gabarit roulant à vide 70% du temps et à des vitesses bien supérieures à à 30km/h pour rattraper leur retard en fin de parcours. Cela aura peut-être le mérite de faire bouger un dossier qui semble aujourd’hui dans une impasse totale…
Où en êtes-vous de notre demande ?

Nous avons abordé pendant notre réunion votre soutien officiel à Madame Pécresse qui avait annoncé lors de sa campagne des régionales vouloir régler le problème épineux des transports dans les Yvelines. Vous aviez accepté de la contacter pour la sensibiliser au sujet de la rationalisation des transports intercommunaux et de l’emblématique dossier de la ligne 19 et lui demander son soutien pour faire avancer un dossier illustrant la mauvaise gestion des transports dans le département et donnant lieu à une gabegie financière inadmissible du fait d’un seul maire bloquant l’avancée du dossier.
Où en êtes-vous ? L’avez-vous contactée en qualité de maire de la deuxième commune des Yvelines ayant voté massivement pour elle (cf vos voeux de janvier)?

Les circulations douces
Vous nous aviez annoncé lors de notre réunion la création d’un groupe de travail afin d’étudier la situation et mettre en place avant l’été des trajets à l’essai.
Nous n’avons reçu aucune nouvelle ; le groupe est-il créé ? quand aura lieu la première réunion ? 

Aménagement de la gare du Pecq
Où en sommes-nous de l’installation que vous aviez annoncée « imminente » de poteaux sur les trottoirs interdisant le balayage des bus mettant les piétons en danger ?
Toujours rien…

Stationnement
Nous avions porté à votre connaissance au cours de notre réunion l’arrêté devant être pris interdisant aux cars et bus de laisser leur moteur tourner à l’arrêt (notamment devant les écoles et les stades) et la non-application du décret du 7 juillet notamment au feu de l’allée du Lévrier/route de Montesson où un marquage de peinture au sol et un potelet devaient être réalisés.
Où en êtes-vous ? Rien ne semble avoir avancé sur ces deux sujets.

Dans l’attente de vos réponses, nous vous prions d’agréer, Monsieur Le Maire, notre respectueuse considération.

Pour SAUVER LE VÉSINET


7 réflexions sur “LETTRE OUVERTE À BERNARD GROUCHKO

    1. Bonjour, nous avons également posé la question lors de notre réunion à la mairie et il nous a été répondu que l’affaire était toujours dans les mains de M Fond à la communauté d’agglomérations. Il semblerait que cela coince au niveau budgétaire. Encore des promesses non tenues. Pour Sauver Le Vésinet

  1. Ligne 19
    Votre propos de revenir au tracé initial avec circulation double sens est totalement inacceptable de mon point de vue. J’habite rue des Merlettes qui est l’une des rues les moins larges du quartier et la perspective du retour au double sens est nulle et non avenue. Il ne s’agit pas de trois rues à soulager mais bien solidairement de l’ensemble des rues du quartier ou alors on revient à la situation précédente qui était dans votre cas « du moment que ça ne passe pas devant chez moi ». Votre attitude est totalement inacceptable, partisane et non solidaire. La seule position commune acceptable dans le cas de la ligne 19 est le déroutement intégral par la route de Sartrouville. Je suis extrêmement déçu de ce manque d’objectivité soutenu par votre association qui nous avait habitué à des propos plus cohérents. J’en prends bonne note. Jean-Luc Chotard

    1. Bonjour, nous pensons comme vous que les bus ne devraient pas emprunter la rue des Merlettes, tout à fait impropre à leur circulation, tant en raison de leur dimension que de la dangerosité qu’ils constituent au regard des riverains et des usagers des installations voisines (stade, château des Merlettes, écoles). Comme cela a été dit à de très nombreuses reprises sur notre site et rappelé dans notre dernière lettre au Maire du Vésinet, nous sommes donc, comme vous, tout à fait favorables au détournement de la Ligne 19 sur des voies d’une taille adaptée à leur gabarit, à partir desquelles les habitants du quartier, montessonnais ou vésigondins, pourraient accéder aux bus, s’ils jugent nécessaire de les emprunter malgré parfois la proximité de la gare du Vésinet Le Pecq. Notre propos est donc de faire avancer ce dossier qui est à ce jour, malgré nos efforts persévérants, dans une impasse totale… La mobilisation des riverains de la rue des Merlettes et leur soutien aux actions que nous entreprenons seraient donc tout à fait bienvenus, car réunir nos forces serait certainement favorable à la mise en place d’un nouveau tracé de la Ligne 19, satisfaisant pour tous. Pour Sauver Le Vésinet

      1. Re Bonjour,
        Merci pour cette réponse qui ne me satisfait pas complétement. Je pourrai au même titre que d’autres habitants de la rue des Merlettes me joindre à vos actions si vous ne demandiez pas des choses aussi absurdes et non solidaires que le retour au tracé initial avec circulation à double sens. Sachant que l’on est jamais aussi bien servi que par soi même, comptez-sur moi pour redire ma façon de penser à Madame Torno qui essaie, elle au moins de faire bouger les choses. Salutations. Jean-Luc Chotard

  2. « Sauvez Le Vésinet » demande aujourd’hui publiquement à la Mairie du Vésinet (1) soit de trouver un autre trajet pour la boucle en revoyant le plan de circulation du quartier, (2) soit de revenir au tracé initial avec circulation double sens.

    Vos voisins, riverains du « tracé initial », n’acceptent pas qu’on envisage de revenir à ce tracé avec une circulation à double sens. Devraient-ils subir à nouveau deux fois plus de nuisances et de danger ?
    Cela voudrait dire qu’à nouveau on sacrifierait les riverains d’une ligne de bus, à qui on pourrait faire subir nuisances (bruit et pollution) et danger (voies inadaptées au gabarit des bus et vitesses notoirement excessives)?

    Les riverains ne sont pas seuls en cause : la circulation des vélos et des piétons est bien plus intense sur le « tracé initial », notamment à l’approche de la gare, dont la voirie est particulièrement inadaptée et non conforme. Les PMR n’ont pas d’autre possibilité que de circuler sur la route, et il y a des écoles à proximité du « tracé initial ». Et l’arrivée prochaine de la centaine d’habitants des logements des Aiguilleurs va avoir un impact significatif.

    L’utilité de la ligne 19 dans le quartier est discutable, confinant au gaspillage de l’argent public, au vu de la noria de bus circulant à vide.
    En outre la vitesse imposée aux chauffeurs par des horaires inadaptés entraîne des comportements dangereux, non réprimés par la puissance publique. Ils sont constatés à toutes les étapes du parcours, et notamment dans la partie de la boucle commune avec l’ancien parcours, où les aménagements mis en place par la mairie n’offrent pas le même degré de protection que ceux qui ont été mis en place dans la nouvelle partie.

    Nous rappelons aussi que la mise en boucle a été provoquée par l’autorité préfectorale après constatation par le sous-préfet lui-même, sur place, que cette situation ne pouvait plus être tolérée.

    Comme nous le disons depuis plusieurs années, il n’y a qu’une option : trouver un autre trajet pour la Ligne 19, sur une voirie adaptée, en revoyant le plan de circulation du quartier. Des propositions précises et documentées ont été faites, et nous continuons à les tenir à jour.
    Nous sommes quant à nous disposés à poursuivre notre contribution à l’étude des solutions de déroutement de la ligne 19, et d’un plan de circulation.

    AEQVP.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s