NAISSANCE DU COMITÉ VÉLO DE LA CASGBS

©Pistes cyclables - SLV

La Communauté d’Agglomération Saint Germain Boucle de Seine (CASGBS) ambitionne de se doter d’un Plan Vélo : un réseau cyclable intercommunal structurant, avec un jalonnement et des services associés (consignes Véligo, stations de gonflage, de recharge VAE et de services de location de vélo ou de vélo en libre service, réparation vélo, etc.).

Ce réseau ne se substituera pas à ceux définis par chaque commune, mais viendra en complément, avec comme objectifs de sécuriser et/ou définir les itinéraires de « loisirs », « domicile / gares », « domicile / travail » ou « domicile / établissement scolaire ». Les itinéraires seront définis dans le cadre du schéma structurant de la région IDF qui permettra (sous réserve de respecter certains principes – type « zone 30 ») un financement de la région à hauteur de 50% des investissements.

CONSTITUTION D’UN GROUPE DE TRAVAIL

Pour élaborer les itinéraires et définir les équipements nécessaires, un groupe de travail a été constitué. Le principe retenu est que chacune des 20 communes désigne un représentant (non élu) pour participer aux travaux de ce groupe. Les résultats des travaux seront proposés au vote du conseil communautaire de la CASGBS avant la fin 2018.

Une première réunion a été organisée le 8 mars dernier en présence de Laurence Bernard (Maire du Pecq) et Alexandre Joly (Maire de Houilles), vices Présidents de la CASGBS en charge des transports. Les membres du groupe de travail ont été répartis en 4 sous-groupes (géographiques) et invités à réfléchir sur 3 thèmes :

  • Identifier les points noirs de circulation sur le territoire (ex Rond-point de la République),
  • Déterminer les lieux d’intérêts à desservir par des pistes cyclables (le Parc des Ibis fait partie des lieux proposés),
  • Définir les parcours cyclistes structurants (l’axe départemental reliant le Pont de Chatou et celui du Pecq a été proposé – il s’agit de la traversée de notre commune par le boulevard Carnot).

La seconde réunion du groupe de travail s’est tenue le 11 avril dans les locaux de la CASGBS, sans la présence d’élus. Il a été demandé aux représentants présents de réfléchir sur :

  • Les possibles liaisons entre le territoire de la CASGBS et différents lieux d’intérêts se situant en dehors du territoire,
  • Les dispositifs (mobiliers) qui permettraient d’améliorer le stationnement à vélo,
  • Les outils de la promotion du vélo sur le territoire et les services associés

Enfin, les animateurs du groupe de travail ont présenté un nouvel outil (Apps) disponible sur Smartphone, dénommé Geovelo. Cette appli – outil de cartographie collaborative à l’image de Waze – permet de calculer et guider des itinéraires à vélo, découvrir des balades, signaler des aménagements cyclables, des parkings, points d’intérêts, zones de danger, travaux, routes bloquées, etc.

QU’EN EST-IL POUR NOTRE VILLE ?

Ce groupe de travail, « Comité Vélo », doit permettre de définir les grands itinéraires cyclables structurants sur le territoire de la CASGBS. Il reste aux 20 communes participantes, et au Vésinet en particulier, à compléter ce réseau par des itinéraires intra-communaux, mais reliés aux axes communautaires. Le boulevard Carnot est identifié comme axe dangereux, mais prioritaire et structurant car il constitue une liaison majeure vers Paris. Le Parc des Ibis est reconnu comme un lieu d’intérêt du territoire ; les itinéraires cyclistes communautaires permettant d’y accéder devront être définis. Compte tenu des projets définis par le groupe de travail du Vésinet en 2016, un itinéraire cycliste reliant le stade des Merlettes au collège du Cèdre va traverser le Parc des Ibis par le Nord, ce qui constitue une base de travail pour le projet communautaire. Les travaux tant attendus et promis depuis plus d’un an seraient en passe de débuter dans les prochains jours…

OÙ EN SONT NOS PROPRES PISTES CYCLABLES ?

©Pistes cyclables Le Vésinet - SLV

Nous attendons toujours que nos enfants puissent rapidement se rendre au collège du Cèdre ou au lycée Alain dans les meilleures conditions de sécurité et que les accès aux gares RER soient dotés de pistes cyclables. Messieurs de la Mairie, mettez enfin en œuvre, et sans tarder, ce qui a été défini (et budgétisé) depuis plus d’un an maintenant. Compte tenu des enjeux sociétaux majeurs en matière de circulations douces, nous souhaitons que notre ville soit pilote, modèle et exemplaire en la matière.

Reste à savoir maintenant si ce Comité Vélo ne sera pas prochainement mort-né si la justice décide de suivre l’avis du commissaire du gouvernement demandant l’annulation de l’arrêté donnant naissance en 2016 à la CASGBS et donc prononçant sa dissolution…

Pour SAUVER LE VÉSINET


Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s