ET LE SCANDALEUX BALLET CONTINUE !

Nous nous battons depuis 2008 pour obtenir que les bus hors gabarit de Transdev ne circulent plus sur les routes communales du Vésinet Nord interdites aux véhicules de plus de 3,5 tonnes. Et malgré la restructuration du réseau de bus tant attendue, intervenue le 16 avril 2018, approuvée par tous les maires concernés décidant de l’allègement des horaires des bus de la ligne F et de la mise en service de minibus sur cette ligne, nous devons faire face à un véritable retour en arrière !

Où ont disparu les minibus ?

En effet, la ligne F (anciennement 19 s’est de nouveau retrouvée dotée après quelques semaines de gros bus diesel polluants roulant à vide 90% du temps. Malgré les (énièmes…) promesses de Mr Bernard Grouchko, maire du Vésinet, rien n’a bougé depuis. N’est-il pas scandaleux de penser qu’au motif que la demande des riverains de Chatou et Montesson est forte sur cette ligne aux heures de pointe (7h30-9h00 le matin et 17h00-18h30 le soir), des bus de 90 places circulent à vide le reste du temps et roulant souvent à vive allure ?! Qu’en est-il de la santé et de la sécurité des riverains des rues empruntées par une ligne de bus qui devrait, comme nous le demandons depuis 2008, être déroutée sur les axes prévus à cet effet ? Pourquoi le maire du Vésinet ne se bat-il pas pour protéger ses électeurs ?

Nous redemandons instamment que des comptages contradictoires soient effectués et que des minibus électriques non polluants pour les riverains soient mis en service en dehors des heures de pointe en attendant que le tracé de cette ligne soit dérouté hors des rues étroites du Vésinet qu’il ne dessert pas.

N.B. Nous rejetons l’introduction de midibus polluants et inutiles compte tenu du trafic, eux aussi trop longs et trop larges pour les rues étroites qu’ils empruntent.
Photo de minibus électrique prise à la gare du Vésinet-Le Pecq côté pelouse, preuve qu’ils existent !

Monsieur le Maire, plutôt que de vous lancer dans des programmes urbanistiques coûteux pour la Ville¹ et lancés sans concertation à quelques mois de la fin de votre mandat, préoccupez-vous de la question du transport au Vésinet et tenez les promesses faites lors de votre élection !

Pour SAUVER LE VÉSINET

©Ville du Vésinet¹Une réunion d’information et d’échange sur le projet d’aménagement du futur auditorium du conservatoire municipal Georges Bizet est organisée par la mairie le lundi 1er avril à 20h00 Salle Pasteur.
Allons-y nombreux pour manifester notre inquiétude !

4 réflexions sur “ET LE SCANDALEUX BALLET CONTINUE !

  1. Bonsoir,
    Comme déjà dit dans un précédent commentaire – que vous avez d’ailleurs refusé de laisser apparaître sur votre site -, plutôt que de dépenser votre énergie à essayer de réduire une ligne déjà surchargée (les minibus ont une capacité de 50 places, et non 90 comme vous le mentionnez), et dont la restructuration scandaleuse avait posé nombre de soucis, y compris en heures creuses, pourquoi ne pas vous joindre à nous pour envisager la mise en circulation de midibus électriques (qui existent aussi) sur l’ensemble de la ligne ?
    Je me permets de vous rappeler qu’en dehors des heures de pointe, les bus – au nombre d’un toute les 40 minutes, ce qui ne me semble aucunement de trop… – peuvent être empruntés par des usagers en fauteuil roulant ou des jeunes parents avec poussette, dont l’installation dans un minibus est un problème… tout en sachant qu’ils ne trouvent pas toujours de place adaptée dans les midibus en circulation, qu’il s’agisse de la stabilité du matériel roulant ou tout simplement du nombre de places.
    En vue de la hausse constante de voyageurs sur la ligne, ressentie notamment aux heures de pointe, je pense que le passage de bus standards à des midibus est l’effort maximal que peut subir cette ligne, tout en continuant de garantir aux usagers une place dans le bus. Ce, sans parler des constructions de maisons le long de la ligne, ainsi que le programme Terres Blanches 2, qui ne saurait tarder à débuter.
    Nous subissons également les nuisances engendrées par ces midibus bruyants, que le transporteur semble aller chercher dans les contrées les plus lointaines de notre pays. Mais ce service nous est nécessaire pour nous rendre au lycée, ou pour aller travailler. Nous savons qu’il ne vous est pas utile, comme vous le précisez, mais il semble que vous n’en ayez nul besoin.
    Cependant nous pouvons réduire ces nuisances. En travaillant ensemble, nous pourrions obtenir de Transdev, si ce ne sont pas 4 midibus électriques, au moins la mise en circulation de 4 midibus diesels neufs, à consommations et pollution sonore diminuées.
    J’espère que vous comprendrez, après un an, qu’il n’est pas possible de massacrer notre ligne de bus plus qu’elle ne l’a été. Et j’espère que, cette fois, vous accepterez de voir notre réalité, à nous, usagers de la ligne, et autoriserez la publication de ce message, afin de pouvoir avancer utilement sur le débat de cette ligne.
    Je suis convaincu que nous pouvons établir une situation convenable à tous.
    Cordialement

    1. Réponse au Mail reçu d’un lecteur mars 2019

      « ..Réduire une ligne de bus déjà surchargée.. », « restructuration scandaleuse », « massacrer notre ligne de bus » : Voilà des propos outranciers qui incitent un modérateur à ne pas publier ce genre de commentaire où transparaissent des sentiments très éloignés du sens du dialogue et de la concertation.
      Mais passons… Nous publions votre message.

      Nous ne critiquons pas les besoins des gens qui utilisent cette ligne F. Nous critiquons les réponses qui sont apportées pour satisfaire ces besoins.
      Et là, les solutions ont été esquissées par le tribunal administratif dans une ordonnance du 13/07/2013 qui enjoignait de trouver sous trois mois une solution plus protectrice des riverains , soit en établissant un nouveau tracé, soit en réduisant la taille de bus. La taille des « midibus » actuellement en service n’est guère plus réduite que les bus « standard ».

      Lors de la réorganisation de la ligne décidée en octobre 2017 (soit 4 ans plus tard), il avait été décidé d’opter pour des « minibus pour une desserte plus intégrée et discrète dans les quartiers résidentiels » (Cf document de présentation du nouveau réseau Bus en Seine d’avril 2018). Une telle décision n’avait pas été prise sans tenir compte de la fréquentation observée par Transdev. Vous connaissez comme nous la suite.

      Bien sûr, nous pouvons souhaiter comme vous des bus plus modernes, moins bruyants, moins polluants, voire de bus électriques (midi ou mini au choix) .
      Il n’empêche qu’en vue de la hausse constante que vous évoquez, et de la hausse prévisible avec les constructions nouvelles (Terres Blanches 2 notamment) un jour viendra où sera réclamé le passage de « midibus » à des bus standards. Nous acceptons de voir votre réalité, acceptez de voir la nôtre.

      Cordialement, Sauver Le Vésinet

      1. Voici une réponse que nous n’attendions plus !

        Nous voyons bien qu’il nous est difficile de réduire davantage le gabarit de nos bus. Nous sommes tout de même passés de bus de capacités de 100 à 55 personnes, si cela vous semble peu significatif, il s’agit pour nous d’un changement relativement compliqué au quotidien, notamment aux heures de pointe.

        Si cette décision fût prise en tenant compte de la fréquentation réelle, nous nous demandons bien comment elle a pu être votée. Peut-être même a-t-elle un lien avec le départ précipité du maire de Chatou Ghislain Fournier… Il faut avouer que notre quartier était souvent oublié…

        Pour en revenir aux bus électriques, je pense sincèrement qu’ils se feraient oublier dans vos rues. Nous subissons autant que vous les nuisances sonores de cette ligne (à celles-ci s’additionnent pour nous celles des lignes P, S2 et S3, que nous n’utilisons pas mais savons qu’elles sont utiles à d’autres), et nous sommes aussi bien placés que vous pour savoir que des bus électriques se feraient presque oublier. Notons que les bus circulent le plus aisément dans les rues du Vésinet, où ils n’ont pas à se croiser. Quels seraient les problèmes engendrés par des bus silencieux, dont la vitesse, il faut le dire, est largement maitrisée dans les rues du Vésinet depuis la restructuration ?

        De plus, l’augmentation à venir du trafic ne justifiera réellement une remise en place de bus standards qu’à partir de 2025, date annoncée de la livraison de Terres Blanches 2. Six années nous séparent de cet instant. C’est long. Et je pense que nous avons largement le temps de mener ensemble ce combat de mise en place de bus électriques avant de se poser la question du retour de bus standards. Qui sait ; peut-être une gare routière à Montesson, créée suite à une éventuelle ouverture de l’A14, permettrait de contenir la hausse de fréquentation pour cette ligne F ?

        Nous avons, je le pense, d’autres combats à mener ensemble, il serait agréable pour tous de se focaliser sur ceux qui peuvent encore être gagnés, plutôt que de s’acharner sur notre pauvre ligne F.

        Cordialement

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s