LETTRE OUVERTE À CAROLINE TORNO, MAIRE-ADJOINT

©Transdev

Madame le Maire-Adjoint,

Vous avez invité le 15 janvier dernier plusieurs associations de riverains vésigondins à une réunion d’information sur les transports dans la Boucle de la Seine et plus particulièrement au Vésinet dont nous restituons ci-dessous l’essentiel. Il est à noter qu’il s’agissait de la première réunion d’information et de concertation depuis votre investiture il y a deux ans….

I – Le rapport de l’expert mandaté en 2015 par la CABS

Vous nous avez informés des réunions tenues en 2015 à la CABS à la suite de la nomination d’un expert (le Cabinet ITER) chargé de travailler sur la restructuration de l’ensemble des lignes de la Boucle, de leur déroulement et de leur contenu. Conformément aux directives du PLD, il était envisagé :
d1d0fe5b6c– 4 lignes dites « fortes », ex-structurantes, allant de gare en gare (3 dans la Boucle et 1 vers l’extérieur), avec des gros bus et une fréquence forte (des bus articulés étaient même prévus que notre commune aurait refusé sur son territoire) ;
– des lignes locales avec des bus de 9,50 m et 2,33 m de large et une moindre fréquence (dans cette solution, la ligne 19 devenait une ligne locale F partant de Sartrouville avec un tracé inchangé de Montesson à la gare du Vésinet-Le Pecq).
Le schéma général des lignes proposé par l’expert montrait que Jean-François Bel, maire de Montesson, avait obtenu, comme toujours, une hyper-desserte du centre de Montesson.

Puis, les propositions ont évolué au fil des réunions à la CABS, pour qu’au final aucune décision ne soit prise et donc chou blanc une fois de plus donc avec en prime un beau rapport rédigé par un expert aux frais des contribuables et mis aux oubliettes !

II – La position des différentes associations du Vésinet 

Les associations présentes à la réunion ont pu donner leur position :
– l’AVNR a indiqué être hostile aux bus de 9,50 m au profit de petits bus de 8 m, sans mention de largeur, en demandant la position de la Mairie à l’égard des petits bus, avec pour mention que le Maire de Montesson serait favorable à des petits bus. Il a été rappelé que le STIF est opposé aux petits bus et vous avez alors affirmé que la Mairie du Vésinet était favorable au déroutement, mais que Monsieur Bel restait farouchement contre…
– l’AEB a pour sa part a redit son hostilité au passage d’une ligne de bus par le chemin de Ronde et votre réponse à été de dire que « le chemin de ronde n’appartenait pas à notre commune »…
– l’AEQVP a insisté sur la nécessité de pistes cyclables, en suggérant d’en faire passer une par la rue des Merlettes et la rue Watteau…

III – Que conclure de cette réunion très décevante

– qu’il est à déplorer que nous n’ayons pu obtenir de votre part en 2015 aucune information sur l’avancée de ce dossier, ni, malgré notre demande, aucune possibilité de rencontrer l’expert, alors que cette nouvelle étude représentait un véritable espoir de sortir de l’impasse dans laquelle nous nous trouvons en matière de transport ;
– que la question du  passage des gros bus hors gabarit va devenir, comme nous le prévoyons depuis des années, un sujet de préoccupation prioritaire pour les habitants du Vésinet Sud et du nouveau quartier Princesse.

Mais peut-on considérer comme un espoir les nominations de :
– Laurence Bernard, Maire du Pecq, nommée responsable transport au sein de la nouvelle communauté élargie avec M Joly, Maire de Houilles ;
– un nouveau responsable à Transdev ;
– une nouvelle gouvernance du STIF à la suite du changement de majorité dans la Région ; et bien sûr
– Madame Pécresse à la région Ile-de-France qui pourrait prendre énergiquement en main le dossier transport des Yvelines comme Madame Hidalgo le fait à Paris…

Des bus électriques à Paris contre des bus hybrides toujours hors gabarit et polluants au Vésinet (lire notre article) :

En conclusion, nous vous demandons :

– d’avoir communication des éléments pris en compte dans le rapport de l’expert, tels que les schémas des lignes projetées et le plan d’ensemble qui en résultait, les fiches sur les matériels devant être exploités sur ces lignes, etc. ;
– d’être informés de la date de la première réunion sur le sujet des transports de la nouvelle communauté d’agglomérations ;
– d’avoir de la transparence sur le dossier transport et d’être tenus informés régulièrement par la Mairie de ses agissements, échanges et éventuelles avancées (nous rappelons que le Maire du Vésinet dans son discours de vœux  a fait clairement mention de l’importance que revêtaient à ses yeux les associations de la ville, force de proposition et d’avancée dans les dossiers !) ;
– d’être associés étroitement au plan de refonte de circulation de la ville dont vous avez souligné en fin de réunion l’importance et la nécessité ;
et nous attendons enfin des résultats !

Nous terminerons en soulignant une fois de plus l’hérésie que représente le passage de bus hors gabarit dans des rues non prévues à cet effet et demandons le déroutement de ces bus de grande taille sur les routes structurantes (route de Sartrouville, route de Montesson, tel que prévu par le PLD et le rapport de l’expert mandaté par la CABS) et la création de dessertes locales électriques pour assurer la liaison entre Montesson et la gare du Vésinet-Le Pecq.

Pour SAUVER LE VÉSINET

Lire ou relire le magnifique article de Pierre Lebigre, fondateur de notre association, rappelant déjà en 2013 que : « Transports individuels et collectifs, protection de l’environnement et du patrimoine, économie d’énergie, développement durable, urbanisme, tout est lié ! »

 

 


3 réflexions sur “LETTRE OUVERTE À CAROLINE TORNO, MAIRE-ADJOINT

  1. Merci à vous pour ces informations.
    Une réflexion sur un passage d’une ligne de bus par le chemin de ronde : non seulement le chemin de ronde n’appartient pas à la commune, mais comment la mairie pourrait elle s’opposer au passage d’une ligne par une voie qui ne dépend pas d’elle alors qu’elle est impuissante à empêcher le passage des bus par les voies qui relèvent de son autorité ? De plus, vu le nombre d’entreprises établies le long du chemin de ronde et aussi les logements que Croissy se propose de construire, une ligne de bus apparaît comme indispensable et donc inévitable. Il serait vain et même contre-productif de s’opposer à quelque chose d’inévitable.

  2. On peut se demander si l’AEQVP ne demande pas une piste cyclable sur Watteau/Maraîchers pour être sûre de se débarrasser définitivement des bus sur ses pauvres voisins (comme elle a réussi à le faire déjà pour la moitié depuis 2012) ce qui a donné pour effet de faire traverser des rues absolument inappropriées aux bus, rues habitées par des riverains qui, eux, vont à pied CITOYENNEMENT à la gare comme il est recommandé (moins de 800 mètres d’une gare, on marche disent les recommandations environnementales…..)

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s