COMBAT DE COQS

©AstérixLa réunion annuelle de l’AVNR le 12 mars dernier a permis de confirmer, si besoin en était, que le dossier de ligne 19 est complètement enlisé, chacun défendant ses intérêts propres et continuant à répéter inlassablement les mêmes idées sans écouter les autres, ni modifier son discours. Sans parler des autres dossiers abordés lors de la réunion où là aussi s’en est résulté un dialogue de sourds : un combat de coqs a dit quelqu’un dans la salle…

  • M Bel, qui n’a pas avancé d’un iota, est obnubilé par la réouverture du passage piétons au Stade des Merlettes, soutenu par les fédérations de parents d’élèves de Montesson qui parlent de la dangerosité de la rue des Merlettes et de la sécurité des enfants.
  • M Grouchko, semble-t-il frappé d’immobilisme dans ce dossier depuis quelques semaines, répète inlassablement que  » le changement d’agglomération (CABS- CSGBS) va nous faire perdre une bonne année  » sans que personne ne comprenne vraiment pourquoi le dossier de la ligne 19 ne peut pas être repris et étudié par la nouvelle communauté, justement avec de nouveaux interlocuteurs qui arriveraient peut-être à sortir les deux maires de leurs discours stériles…
  • L’AVNR rend responsable la mairie du Vésinet de l’enlisement du dossier au motif qu’elle n’a pas opté pour une solution de « petits bus »¹…. ce qui aurait conduit selon elle à la pérennisation du passage des gros bus… Pour mémoire ces « petits bus » si vivement souhaités par l’AVNR font  8 mètres de long et 2 m 35 de large (contre 2 m 50 pour les gros…), pèsent 8 tonnes pour des rues indiquant 3,5 tonnes maximum et ont une capacité de 55 personnes… alors que l’on constate depuis des années maintenant que  les bus de cette ligne sont quasi-vides entre 9h00 et 16h00. Il faut aussi rappeler que le STIF a toujours refusé de les financer…
  • L’AEQVP milite toujours en faveur d’un détournement par la route de Sartrouville.

SLV rappelle quant à elle encore une fois sa position : appliquer les règles simples prévues dans le PLD (Plan Local de déplacement de la Communauté de communes) ou dans le rapport de l’expert mandaté par la CABS prévoyant de vignettepld-310x139faire passer les bus dans les axes structurants de 1er ordre (voies de gabarit conformes telles que la route de Sartrouville ou de Montesson) et créer en parallèle des dessertes locales électriques pour assurer la liaison entre Montesson et la gare du Vésinet Le Pecq.

Toutes les associations ayant visiblement le même objectif (réduire la dangerosité du quartier, limiter les nuisances des bus diesel et hors gabarit, tout en maintenant une desserte pour les quartiers concernés) ne devraient-elles pas travailler ensemble à la solution que nous proposons puisque leurs deux maires n’y parviennent pas ? On peut craindre sinon dans cette cacophonie totale que nous ne soyons en marche vers…  un enlisement total du dossier de la Ligne 19.
©AstérixRappelons pour finir que ce dossier est emblématique de la question des transports en bus au Vésinet : quid en effet des lignes de bus actuelles et futures, créées pour répondre aux besoins des habitants du Parc Princesse, circulant dans les rues étroites du Vésinet Sud ?

Pour SAUVER LE VÉSINET

¹Lire Le mythe des petits bus, de qui se moque-t-on ?

 

 

 

 

 

 

 

 


Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s